Quelques symboles ukrainiens (par Svetlana O)

Lors de la promenade à la descente Andreevsky, nous admirons toujours des souvenirs ukrainiens aux couleurs très vives richement décorés. Afin de mieux comprendre le folklore ukrainien, j’ai posé des questions aux vendeurs qui ont été contents de présenter leur pays.
Evidemment, la culture ukrainienne a gardé de nombreux symboles que l’on découvre sous toutes les formes : peinture, broderie, pissanka (œufs décorés), etc. Je voudrais vous en mentionner quelques-uns accompagnés de petites légendes puisées dans les explications de vendeurs et d’internet.
 
La viorne (калина [ka-’li-na]) 
La viorne, « personnage » du folklore ukrainien fréquent, arbuste aux baies rouge sang, est très répandu en Ukraine.
La viorne symbolise les jeunes filles, leur tendresse et douceur, leur amour. Elle est souvent plantée près des portes, sur le chemin d’entrée à la maison : les parents de la jeune fille la voudraient mariée, partie de la maison. Si la viorne est plantée à côté du perron de la maison, la jeune fille peut rester célibataire.
Une des légendes explique l’importance de ce symbole pour l’Ukraine. A l’époque de la Rus’ de Kiev, l’Ukraine était souvent attaquée par des hordes tatares mongoles. Une jeune fille, appelée Kalina, faisait la cueillette dans la forêt : elle connaissait toutes les plantes et les animaux, aidait à soigner les gens. Elle s’est aperçue d’une armée ennemie qui s’approchait de son village natal. Elle a réussi à prévenir ses voisins. Les villageois ont courageusement combattu, mais les ennemis étaient plus nombreux. Ils ont brûlé le village et décapité Kalina pour avoir prévenu ses compatriotes. Là, où le sang de Kalina est tombé, il y a eu un arbuste aux baies rouge sang que les gens ont appelé « kalina » afin de rendre hommage à la fille et son exploit.
Le coq (петух [pi-‘toukh])
Un symbole aussi cher aux Français qu’aux Ukrainiens !
Dans la tradition ukrainienne, le coq est un présage de la journée, de la lumière, et il est aussi un protecteur contre les forces obscures. Les forces du mal ont peur de la voix du coq et se dissipent à la lumière du jour.
Le coq est aussi associé au feu, au foyer d’où cette présence sur les décors d’intérieur. Par cette capacité, le coq est un talisman contre le tonnerre et l’incendie.
Un coq noir symbolise la mort et la pègre. Donc, le coq représente un modèle à triple facettes : la naissance, la vie et la résurrection.
Publicités