La santé des boutchous… et de leurs (futures) mamans et des autres

>> Suivi de grossesse a Kiev
Il est tout à fait possible de faire son suivi de grossesse et d’accoucher à Kiev.

ISIDA, établissement privé assez moderne, également centre de fécondation in vitro, suit un protocole international, dispose de matériel dernier cri et dispense tous les soins relatifs à un suivi de grossesse : analyses, échographie en 3D. Ici vous pourrez également accoucher. L’accueil se fait en anglais. Si nécessaire, une interprète vous accompagne à l’ensemble de vos rendezvous.
Si vous accouchez le weekend ou la nuit, elle n’est naturellement pas là, mais dans ce genre de situation, la langue n’est plus un obstacle ! Une pharmacie dans l’enceinte du bâtiment est ouverte en permanence. On vous proposera différents package de suivi incluant ou non l’accouchement et différentes gammes de chambre.
Pour information : La traduction notariée des passeports du père et de la mère en ukrainien est exigée à la signature du contrat. De même, pour que le père puisse assister à l’accouchement, celuici
doit le spécifier clairement et présenter les résultats d’analyses de sang (sida…) et radio des poumons.

Petit conseil : Conserver un lien avec son médecin traitant habituel peut rassurer.
Isida : 65, vul. Ivana Lepse – Tel : 251 2103 (accueil en anglais)

On nous recommande aussi le docteur Jahn au BritishEuropean Medical Center (T :494 34 38 – Metro Loukianivska) qui assure les prises de sang, tension… et organise les échographies dans la clinique Nadija. La clinique Nadija propose également le suivi complet de la grossesse avec une obstétricienne Olena Ryabenko (T : 5377597 28a andrievsky ouzviz). Cette clinique n’assure pas les accouchements. Il faut donc prévoir un retour dans votre pays à partir de 34 semaines.

>> Préparation à l’accouchement
Un cours de Yoga pour femmes enceintes (retours très positifs) est proposé 2 fois par semaine à la clinique ISIDA.
http://www.isida.com.ua/ru/pr/archiv/news/2006/19.html
Des clubs de remise en forme proposent également des cours de préparation à l’accouchement en piscine, avec une sagefemme, gymnastique, « aquamama », pilates, rencontre échange avec d’autres femmes enceintes… Seul inconvénient : il faut être membre du club (cotisation annuelle assez onéreuse).
Aquarium 45, av. Heroiv Stalingrada. T : 2392222, 2392239
5 element 29•, rue Elektrikov, T : 351 7733

De toute façon prenez votre temps, consultez votre mutuelle et faite vous confirmer par écrit les conditions de remboursement des frais, visitez les lieux… vous devez vous sentir en confiance avant de prendre votre décision. De nombreuses femmes ont fait toute leur grossesse à Kiev (expérience très positive) et quelques unes ont fait le choix d’accoucher ici plutôt que de rentrer 2 mois avant le terme.

>> Premiers vaccins
En France le BCG est recommandé dès l’entrée de l’enfant en collectivité. Ici, ce vaccin est recommandé dans les 3 jours qui suivent la naissance. De même, ceux contre l’hépatite B et la tuberculose sont fortement recommandés en Ukraine. Si vous accouchez à la clinique privée ISIDA, ce vaccin vous sera proposé. Le British Medical Center, notamment, (sur rdv : 494 34 38 / urgences : 8050 311 67 96) assure notamment ces prestations avec des vaccins importés d’Allemagne.

Publicités